Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil | Ressources | Séminaires | Séminaire EducTice-S2HEP et CREAD - L’orchestration des situations d’apprentissage, le cas des mathématiques
Actions sur le document

Séminaire EducTice-S2HEP et CREAD - L’orchestration des situations d’apprentissage, le cas des mathématiques

Par Editeur général - Dernière modification 15/02/2013 17:19

IFE- ENS de Lyon, jeudi 14 février 2013

Séminaire EducTice-S2HEP et CREAD, jeudi 14 février, 14h-17h, IFÉ, ENS de Lyon, salle 2

L’orchestration des situations d’apprentissage, le cas des mathématiques,


Introduction par Paul Drijvers (Institut Freudenthal, Université d’Utrecht), invité à l’IFÉ en février.

 

Dans mon intervention, je voudrais présenter la façon dont nous avons essayé d’exploiter la notion d’orchestration instrumentale pour catégoriser les pratiques des enseignants, en relation avec leurs conceptions de l’enseignement des mathématiques et de la technologie. On questionnera les différences avec l’approche suggérée par Trouche (2005). Comme le dit Ruthven (soumis) :

This shift in the meaning and structure of “instrumental orchestration” between Trouche and Drijvers reflects their differing purposes: while Trouche is interested in examining potential strategies, Drijvers is seeking to describe observed patterns.

Dans cette perspective, on propose un développement du modèle d´orchestration instrumentale en introduisant la notion de performance didactique (Drijvers et al. 2010).

 

 

Deux doctorants (S. Besnier et Y. Betancourt) et un post-doctorant (F. Bellemain) questionneront le concept d’orchestration à la mumière de leurs travaux. Le séminaire associera l’équipe EducTice-S2HEP à Lyon, et, à distance, le CREAD à Rennes.

Réflexion sur les outils informatiques d’aide à l’orchestration de situations d’apprentissage collaboratif

Aujourd'hui, rassemblant la richesse d'interfaces offerte par les micromondes et les possibilités de communication et stockage offertes par les réseaux informatiques, nous pouvons disposer d'environnements permettant de partager, d'échanger, d'enregistrer de multiples contenus sous de multiples formes de représentation. Il est notamment possible de créer des situations collaboratives dans lesquelles des utilisateurs distants travaillent ensemble, au même moment, sur les mêmes objets. A partir de ce contexte, la question de l'organisation et de la gestion de telles situations collaboratives se pose, car il ne suffit pas de permettre la collaboration pour qu'il y ait effectivement collaboration et que cette collaboration provoque des apprentissages. Nous voudrions discuter ce qui  est proposé par les auteurs de plateformes et aussi ce qui nous semble important de considérer pour l’orchestration (Drijvers et al. 2010) de situations de collaboratives mettant en jeu des contenus mathématiques.

Choix  d'orchestration en mathématiques à l'école maternelle.

Nous présenterons le contexte de la recherche (le groupe Marene: espace collaboratif de création de ressources) puis de "raconter" en quelques diapos les choix effectués par les 2 PE et enfin d'ouvrir sur les premiers questionnements amenés par la comparaison des orchestrations choisies et bénéficier des réactions des autres intervenants

Orchestration instrumentale conçue etmise en oeuvre, ses invariants et l’orchestration énième 

La prise en compte d’une orchestration instrumentale (Trouche, 2005) comme initiatrice des processus d’instrumentation et d’instrumentalisation pour l’apprentissage des mathématiques en environnement numérique a ouvert de nouveaux espaces de recherche, développant le concept même (Drijvers et al ibidem) et ces différentes instanciation. Dans cette perspective, on présentera l’évolution d’une orchestration, pour l’enseignement de l’algèbre linéaire, d’une première conception jusqu’à une orchestration qui « marche bien » (Dillenbourg & Jermann, 2010).

 

Références

Drijvers, P., & Trouche, L. (2013), Les métamorphoses du travail enseignant, séminaire invité, masters IME et Euromime de l’Université de Poitiers

Dillenbourg, P., & Jermann, P. (2010). Technology for classroom orchestration. In M. S Khine & I. M. Saleh (Eds). New Science of Learning: Cognition, Computer and Collaboration in Education pp. 525-552

Drijvers, P. , Doorman, M., Boon, P., Reed, H., & Gravemeijer, K. (2010). The teacher and the tool: instrumental orchestrations in the technology-rich mathematics classroom. Educational Studies in Mathematics, 75(2), 213-234.

Ruthven, K. (submitted). Frameworks for analysing the expertise that underpins successful integration of digital technologies into everyday teaching practice. In A. Clark-Wilson, O. Robutti, & N. Sinclair (Eds.), The mathematics teacher in the digital era (pp. - ). New York / Berlin: Springer.

Trouche, L. (2005). Construction et conduite des instruments dans les apprentissages mathématiques: nécessité des orchestrations. Recherches en Didactique des Mathématiques, 25(1), 91-138.



[1] Franck Bellemain est chercheur à l’Université fédérale de Recife, en séjour à l’IFÉ de septembre 2012 à juin 2013
[2] Début de thèse décembre 2012 (Université de Bretagne Occidentale, laboratoire CREAD, co-direction Ghislaine Gueudet et Luc Trouche, contrat doctoral région Bretagne) Mallette de ressources pour le numérique à l'école, ressources et technologies, usages pour l'enseignement des mathématiques au premier degré et développement professionnel des professeurs
[3] Début de thèse février 2011 (Departamento de Matématica Educativa, Centro de Investigación y de Estudios Avanzados del IPN-México , directeur Armando Cuevas et co-directeur Luc Trouche) Une méthodologie d’enseignement du concept d’espace vectoriel dans environnements numériques, ressources et orchestration instrumentale.


notice légale